HUG Division Privée

Équipements

L’impression 3D

Il s’agit d’une première en Suisse : une technique chirurgicale utilisant l’impression 3D est employée, notamment en orthopédie pour poser une prothèse de cheville. Cette opération est complexe. Pour placer l’implant prothétique, le chirurgien doit effectuer des coupes dans les os avec une extrême précision.

La méthode utilisée aux HUG consiste à réaliser à l’avance, sur la base de scanners de l’articulation à opérer, une reproduction des os en trois dimensions afin de simuler l’emplacement idéal de la prothèse.

Ensuite, des guides de positionnement sont imprimés en 3D, puis utilisés pendant la chirurgie. Ces pièces sont uniques et précises au millimètre près.

Chaque phase de l’intervention étant planifiée, le temps opératoire est raccourci, la durée de l’anesthésie aussi. La récupération est plus rapide.

Les robots chirurgicaux

+